la biographie


"portrait", vidéo,  2011

« portrait », vidéo, 2011

La femme éléphant est un personnage inspiré de l’expression hispanophone « tener el moco en el suelo », ce qui se traduit littéralement par « avoir la trompe par terre ». Cette expression plutôt burlesque exprime un état de peine. Il s’avère un mécanisme d’autodérision vis-à-vis sa propre affliction. Par l’incarnation de cette expression évocatrice je cherche à mettre en question les archétypes de genre hérités de la tradition judéo-chrétienne et renforcés actuellement par le cinéma commercial, les feuilletons télévisés, les chansons d’amour et la publicité. Très accentués dans ma culture d’origine, ces modèles, qui valorisent la culpabilité, la soumission et le conformisme des femmes, sont repris par la femme éléphant pour exprimer le besoin d’élaborer d’autres identités possibles.

La mujer elefante es un personaje que se inspira de la expresión « tener el moco en el suelo ». La burla detrás de esta frase es un mecanismo que le sirve para combatir la propia tristeza. A través de la encarnación de esta expresión, cuestiono los arquetipos de género, heredados de la tradición judeo-cristiana y reforzados actualmente en el cine comercial, las telenovelas, las canciones de amor y la publicidad. Muy acentuados en mi cultura de origen, estos modelos que valoran la culpabilidad, la sumisión y el conformismo de las mujeres, son retomados por la mujer elefante para expresar la necesidad de elaborar otras identidades posibles.